Uneblague
.com

Une blague : vidéos, blagues et images drôles


Mariage et vie de couple


> Accueil > Blagues > Vie courante > Mariage et vie de couple

Sous rubriques


> Douche > Mariage 2 > Vie de couple
> Infidélité > Le misogyne


Envoyer par email

Combien d’enfants on fait ?

Deux jeunes amis tout fraîchement mariés sont passés nous
rendre visite ce dimanche. À un certain moment, la conversation
aborda le thème des enfants.
Cathy, la jeune épouse était plutôt du genre maternelle :
"Moi je veux trois enfants" nous dit-elle.

Je demandais alors à Bernard son mari ce que lui souhaitait :
"Oh moi, ça ne sera pas plus de deux ! Après le deuxième, je me
fais vasectomiser, comme ça, tranquille !"

Ils n’étaient pas visiblement sur la même longueur d’onde, la
preuve, c’est que Cathy répondit du tac-au-tac :
"Eh bien j’espère que tu aimeras le troisième comme si il était le
tien."


Envoyer par email

L’homme idéal

Les faits :
1) 95% des femmes rêvent où ont rêvé du prince charmant
2) ces mêmes femmes affirment aimer les hommes : avec de l’humour, tendre, cultivé, attentionné, sympa, simple, et si en plus il a de beaux yeux et est bien foutu c’est l’idéal.
3) plus de la moitié des femmes vivent avec un gros beauf’ amateur de foot (que les femmes affirment ne pas supporter NDLR) qui est tendre a Noël et à l’anniversaire de mariage (quand il ne l’oublie pas ! )
doit on conclure que :
1) 45% des femmes au moins n’osent pas avouer qu’elles aiment les machos au QI aussi élevé que le bruit d’une mouche qui pète, du moment qu’il a l’air à peu pres entier (2 jambes, 2 bras, 1 zigouigoui).
2) 45% des femmes n’osent pas assumer leurs rêves.
Corollaire :45% des femmes au moins renaclent a l’idée d’embrasser un crapaud pour qu’il se transforme en prince charmant quel snobisme, franchement !).
3) les mecs biens sont déjà pris par une minorité de femmes silencieuses. Silencieuses de peur qu’on leur pique ! (si on peut leur piquer, c’est deja plus un prince charmant !NDLR )
4) tous les mecs sont des vrais connards, si une femme tombe sur un mec qui fait la vaisselle une fois sur deux, elle fonce.
5) Quand un mec parait à peu près gentil, assez stable, pas trop égoiste, elles se disent : ca sent le piège, ca doit etre un cancéreux du sida en phase terminale. Ou un connard. Ou un homo.
Ou alors pourquoi il est célibataire, hein ? Franchement ?


Envoyer par email

Copain

Deux couples jouent aux cartes. Jeff fait tomber des cartes par terre et en se baissant pour les ramasser sous la table, il s’apercoit que la copine de Dave, Jessica, n’a pas de culotte ! Surpris, il se cogne la tete et ressort tout rouge. Plus tard quand il va a la cuisine pour des rafraichissements, Jessica le suit et demande :
- "As-tu vu quelque chose qui te plaisait sous la table ? "
Jeff dit : "Oui,ca m’a plu"
Elle fait un clin d’oeil, sourit et dit : "Tu peux l’avoir pour 500 balles".
Apres une ou deux minutes, Jeff dit qu’il est interessé. Elle dit que puisque Dave travaille les vendredis apres-midi et pas Jeff, qu’il vienne chez elle vendredi vers
14h00. Ce qu’il fit. Apres avoir payé les 500 balles, ils vont dans la chambre et font l’amour dans toutes les positions pendant 2 heures puis Jeff s’en va.
Dave rentre vers 18h00 et demande : "Est-ce que Jeff est venu cet apres-midi ?"
Choquee, Jessica reponds : "Oui, il est venu quelques minutes"
- Et est-ce qu’il t’a donne 500 balles ?
Elle pense : "Zut, il est au courant !". A regret, elle dit : "Oui, il m’a donne 500 balles".
- Tres bien, dit Dave, Jeff est passe a mon bureau ce matin et m’a emprunté 500 balles et il a dit qu’il passerait chez nous pour me les rendre.
C’est super d’avoir des amis honnêtes !


Envoyer par email

Confidences

Un gars rentre dans un bar et commence à dévisager un des consommateurs.
Au bout d’un moment, il s’approche de l’homme qu’il fixe depuis un moment et lui demande :
"Dites moi, vous n’étiez pas à la Foire de Paris il y a quinze jours ?"
"Oui, c’est vrai. Je démonstrateur en matériel ménager"
"Et pendant la durée de la Foire, est-ce que vous résidiez au Novotel ?"
"Euh oui, c’est vrai."
"Et est-ce que vous n’auriez pas ramené un soir avec vous une jeune femme blonde en tailleur Chanel ?"
L’autre sort alors un carnet de sa poche et le feuillette, cherchant visiblement une information.
"Ça y est, oui, j’ai trouvé. Effectivement, j’ai bien ramené une jeune femme blonde au Novotel pendant la Foire de Paris"
"Eh bien, je suis le mari de cette jeune femme, et je ne suis pas du tout content !" dit le monsieur en haussant le ton.
Alors l’autre remet le nez dans son calepin et dit sur le ton du secret :

"Confidence pour confidence, moi non plus."


Envoyer par email

Les déboires d’un nouvel O.S.

L’année dernière, j’ai effectué la mise à jour de PetitAmi 5.0 en Mari 1.0 et j’ai immédiatement remarqué que cette installation avait modifié les paramètres de mon programme de gestion de comptes bancaires, et avait limité l’accès aux applications gérant la garde-robe, les fleurs et les bijoux,
applications qui fonctionnaient parfaitement bien sous PetitAmi 5.0
Aucune mention de ce genre de phénomène n’était faite sur la notice du produit.
De plus, au cours de son installation, Mari 1.0 a désinstallé d’autres programmes très intéressants comme Sortirenboite 7.5, Croisèredeluxe 2.3, ou encore Soiréeauthéâtre 6.1 ; par contre, il est à
noter que d’autres adds-on d’une utilité pour le moins discutable ont été implémentés tels que VireeChezLesPotes 1.3, FootDuSamedi 5.0, Tiercé 2.4 et BordelPartout 4.5 ;
Il faut encore noter que Conversation 8.0 ne tourne plus, et provoque invariablement un crash.
Et je ne parle pas des programmes dont la notice dit qu’ils ne fonctionneront jamais comme Repasser 4.1 ou FaireLeMénage 2.6 ;
J’ai tenté à plusieurs reprises de corriger ces dysfonctionnements en lançant Enquiquinage 5.3 ...
je pensais ainsi pouvoir réparer Mari 1.0 sans avoir à le réinstaller, mais cette application multi-usage n’a eu qu’uneefficacité toute relative.
Pouvez-vous m’aider, s’il vous plaît !!!!

Anne O’ Nym

Chère Anne :

Le problème que vous soulevez est très répandu. Il semble être du à un malentendu.
Beaucoup de personnes font l’upgrade de PetitAmi 5.0 vers Mari 1.0 en oubliant que PetitAmi 5.0 fait parti d’un package de divertissement.
À l’inverse, Mari 1.0 est un Operating System qui a été conçu par son créateur pour faire tourner le moins d’applications possible.

Pour aller plus loin dans ma réponse, je vous dirai que vous ne pouvez pas désinstaller Mari 1.0 et retourner à PetitAmi 5.0 car Mari 1.0 n’a pas été conçu pour faire cela : des fichiers systèmes invisibles forceraient PetitAmi 5.0 à émuler Mari 1.0, c’est vous dire l’étendue du problème !
Il est impossible de désinstaller, mettre à la corbeille ou détruire ces fichiers système une fois Mari 1.0 installé.

Lorsque Mari 1.0 est installé, vous ne pouvez plus installer qu’une quantité limitée de nouveaux programmes chaque année car Mari 1.0 a une mémoire extrêmement limitée.
Les messages d’erreur et les crashs ne sont pas rares et font partie intégrante de Mari 1.0
Si vous désespérez de pouvoir utiliser vos bonnes vieilles applications, ou d’en installer de nouvelles, vous pouvez être tentée d’installer PetitAmi 6.0, ou Mari 2.0 ;
vous devez savoir que vous vous exposez alors à plus de problèmes encore qu’avec Mari 1.0 ;
Vous pourrez lire la section
"Avertissements : Divorce/Enfants - Conseils en cas de problèmes" du manuel de ces applications.
Vous verrez que ces programmes sont peu fournis en nouvelles fonctions, mais surtout qu’ils sont livrés en bundle avec CriseDeCafard 1.3 ;
Je vous recommande de garder votre Mari 1.0, d’apprendre au plus vite à connaître et déjouer les caprices de cet OS étrange et parfois illogique.

Ayant moi-même installé Mari 1.0, je peux aussi vous suggérer de lire entièrement la section concernant les trucs et astuces (tips).
Vous pourrez y dénicher une intéressante propriété de ce programme :
en effet, Mari 1.0 devra assumer TOUTE responsabilité pour tous vos vices, défauts et travers lorsque vous l’utiliserez.
Pour activer cette propriété remarquable, tapez la commande suivante "C :\ JE PENSAIS QUE TU M’AIMAIS" Attention, parfois, il peut être nécessaire de lancer Larmes 6.2 juste après. Si tout fonctionne bien, Mari 1.0 devrait alors lancer les applications Excuses 12.3 et/ou Fleurs 7.8.

Le truc des techniciens
Évitez un usage excessif de cette propriété. En abuser peut entraîner Mari 1.0 à faire tourner JeFaisLaGueule 2.5 en tache de fond.

Mari 1.0 est un très bon système, mais comme je le précisais plus haut, il a des capacités mémoire limitées et montre parfois des difficultés à faire tourner de nouvelles applications.
C’est pourquoi je recommande d’utiliser BouffeExotique 3.0, Lingerie 5.3 et surtout Patience 10.1 ;
Utilisés conjointement, ces utilitaires pourront aider Mari 1.0 à tourner avec un minimum de crashs.
Après plusieurs années d’utilisation, Mari 1.0 vous deviendra familier et vous trouverez beaucoup de fonctions de valeur telles que RépareToutÀLaMaison 2.1, Étreintes 4.2 et MeilleurAmi 7.6 ;

Un dernier conseil très important !
N’installez JAMAIS, sous aucune circonstance BelleMère 1.0 ;
Cette application n’est supportée par aucun support technique et vous risquez de vous retrouver avec des blocages aussi fréquents qu’inexplicables de votre operating system.
En cas de lancement de BelleMère 1.0, Mari 1.0 risque fort bien de faire tourner Pêche 9.4 ou Chasse 5.2 ou encore TéléChezLesPotes 7.9, jusqu’à ce que BelleMère 1.0 soit désinstallée.

Voilà, vous en savez maintenant un peu plus sur Mari 1.0


Envoyer par email

Un nouvel OS II

Reçu ça de la part de rikili@caramail.com,
en réponse à la lettre d’Anne O’Nym

Chère Anne,

Notre société de software (FemmeSeuleSoft), vous propose un superbe package logiciel freeware capable de vous faire oublier votre Mari 1.0 ;
ce package a un nom : Amant 1.0
Avec Amant 1.0 vous pouvez, en vous inscrivant en ligne, avoir les mises à jour quotidiennes ou mensuelles pour passer vers des versions supérieures : Amant 1.1, Amant 2.0 etc...
Contrairement à Mari 1.0, la désinstallation de ce soft est très simple à réaliser.

En dépensant un peu plus, vous pouvez avoir la crème des logiciels : Gigolo 1.0 ;
Gigolo 1.0 est un logiciel "Cheval de troie" qui se greffe sur votre OS Mari 1.0 sans que se dernier ne s’en rende compte.
le Gigolo 1.0, est un progiciel, paramétrable à votre guise, vous choisissez toutes les options qui vous intéressent (couleur de fond (Brun, châtain, Blond..), 8,16 ou 32 Bits, Papier peint, etc...)
Avec Gigolo 1.0 vous réaliserez toutes les taches qui vous semblaient impensables avec votre Mari 1.0 : CravateDeNotaire 95b, GangBang 2000, Sodomie GD-bits-OQ, etc....
Vous pouvez aussi installer plusieurs versions de ce soft sur la meme machine, ce qui vous permettra d’avoir un système mult-utilisateurs capable d’exécuter toutes les version de Partouze A2 jusqu’à Partouze A10.

Espérant avoir répondu à tous vos désirs, veuillez accepter Madame, nos meilleures salutations.

rikili Vingt cent
Directeur Exécutif
FemmeSeuleSoft
rikili.20cm@FemmeSeuleSoft


Envoyer par email

LE macho

Bernadette était mariée à Roger, un vrai macho.
Elle et son mari avaient un emploi à plein temps qui leur demandait autant de temps de travail à l’un comme à l’autre,
et cependant Roger estimait que toutes les tâches ménagères incombaient à sa femme. Il n’était pas question qu’il s’occupe des enfants, et encore moins qu’il s’occupe du ménage.
C’était du "travail de femme" disait-il.

Pourtant un certain soir, lorsque Bernadette rentra de son travail un peu plus tard que d’habitude, elle put constater que les enfants avaient pris leur bain, que le lave-linge était en train de tourner et que le panier de linge sale était vide, elle trouva encore le repas du soir qui cuisait dans le four et la table était préparée façon romantique avec chandelles, bouquet de fleurs et tout et tout.

Bernadette était plus que surprise. Elle voulut savoir qui était responsable de tout cela.
Une rapide enquête révéla que Roger avait lu dans le Femme Actuelle des toilettes que les épouses étaient beaucoup plus enclines à céder aux avances de leur mari lorsqu’elles n’étaient pas fatiguées après avoir cumulé leur travail et les taches ménagères.

Le lendemain de cette soirée mémorable, Bernadette raconte son aventure à ses copines du bureau.
"Alors, comment ça s’est terminé ?" demandent les autres copines de travail avec une étincelle lubrique dans les yeux.
"Eh bien, le repas était excellent" expliqua Bernadette, "Roger avait aussi passé l’aspirateur, et aidé les enfants à faire leurs devoirs avant de les emmener se coucher.
Vraiment c’était une soirée formidable."
"Oui, mais après !?" supplient les filles, "Vous êtes allés vous coucher ?...".

"Heu... C’est là où ça a un peu foiré" avoue Bernadette.
"Roger était trop fatigué pour faire quoi que ce soit et il s’est endormi comme une masse."


Envoyer par email

paternité hasardeuse

C’est un gars sur son lit de mort.
Toute la famille est à son chevet : sa femme et les quatre enfants.
Il y a 3 garçons beaux, grands, robustes, et le quatrième tout rachitique et moche comme un pou.
Le mourant se tourne vers sa femme et lui demande dans un soupir :
- Chérie, avant que je meure, jure moi que notre quatrième fils est bien de moi. Dis-moi la vérité, je veux le savoir avant de mourir.
Je te pardonnerai de toute façon, mais je veux savoir !
Sa femme lui pose l’index sur les lèvres et le rassure :
- Chhht. Bien sûr mon chéri qu’il est de toi. Je te le jure sur la tombe de ma mère !
Et l’homme s’éteint, heureux...

Alors sa femme murmure entre ses dents :
- Heureusement qu’il ne m’a pas demandé s’il était le père des trois autres...


Envoyer par email

recherche dans l’interêt des familles

C’est une femme qui se rend au commissariat de police accompagnée de son voisin pour déclarer que son mari a disparu.
Le policier lui demande sa description.
La femme lui répond :
- Il a 35 ans, mesure 1 mètre 90, a les yeux bleus, de beaux cheveux bruns ondulés,
un corps d’athlète, pèse 80 kg, s’exprime très correctement et aime beaucoup les enfants.
Le voisin proteste
- Mais... votre mari ne mesure pas plus d’1 mètre 70, il est rondouillard, chauve,
il jure comme un charretier et il est méchant avec les enfants !
Et la femme répond :
- Oui, c’est vrai... Mais celui là, qui veut qu’il revienne ?


Envoyer par email

LE cadeau

Un jeune homme veut offrir un cadeau d’anniversaire à sa petite amie.

Ils sortent ensemble depuis peu, donc il décide, apres mûres réflexions, de lui offrir une paire de gants ; c’est romantique, et ce n’est pas trop direct.
En compagnie de la petite soeur de sa chêre et tendre, il se rend donc dans un magasin d’habillement et achête une paire de gants blancs.
La petite soeur en profite pour s’acheter deux petits slips de coton blanc
Malheureusement, pendant l’emballage, le vendeur échange les deux paquets :
la petite soeur se retrouve avec les gants, alors que notre jeune ami récupêre les petits slips.
Sans faire plus attention au contenu du paquet,
le jeune homme le met dans un colis à destination de sa chêre et tendre et l’accompagne de la lettre suivante :

Mon amour,
Je les ai choisis car j’ai remarqué que tu n’avais pas l’habitude d’en mettre lors de nos rendez-vous.
Ta petite soeur n’aurait pas été là, j’aurai choisi le modêle avec des boutons, mais elle en porte des plus courts qui sont faciles a enlever.
Ils sont de couleur claire, mais la vendeuse m’a montré ceux qu’elle porte depuis trois semaines, et ils n’étaient quasiment pas sales.
Je lui ai fait essayer les tiens, qui lui allaient três bien.
J’aurai souhaité être la lorsque tu les étrenneras car, j’en suis
sûr, d’autres mains que les miennes les toucheront avant que j’aie la chance de te revoir.
Quand tu les enlêves, n’oublie pas de souffler dedans, car ils deviennent naturellement humides lorsqu’on les porte.
Pense seulement au nombre d’occasions que j’aurais de les embrasser dans l’année qui vient.
J’espêre que tu les porteras pour moi vendredi soir.
Avec tout mon amour.
PS : il est à la mode de les porter légêrement repliés, avec un peu de fourrure visible.


Envoyer par email

Sacré Bernard

C’est l’histoire de Bernard qui demande à Roger, un copain de travail de passer chez lui le soir pour boire un verre.
Lorsqu’ils rentrent à la maison, Bernard embrasse sa femme, lui dit
"Comme tu es belle aujourd’hui, et comme tu m’as manqué au travail".
Puis, il présente Roger et les deux hommes s’installent pour prendre l’apéro pendant que madame prépare le dîner.
Alors que la discussion s’installe, Roger s’étonne de voir que son pote est réellement attentionné envers sa femme, sans cesse en train de la complimenter et de lui faire des bisous, comme si ils étaient de jeunes mariés, alors qu’ils en sont à 15 ans de mariage...
Alors Bernard lui dit en aparté :
- J’ai commencé à agir comme ça il y a six mois. À ce moment là, plus rien n’allait entre nous. Et dès que j’ai montré à ma femme qu’elle était au centre de mes préoccupations, ma vie de couple est devenue merveilleuse... Tu devrais essayer ça toi aussi avec Jeannine.
Le soir même, Roger rentre chez lui : il embrasse sa femme goulûment, il lui dit "Je t’aime, tu es très belle tu sais".... Et sa femme tombe en larmes !
Roger ne comprend pas et il lui demande ce qui ne va pas.
Jeannine lui répond :
- C’est le pire jour de ma vie : Ce matin il y a Toto qui est tombé de vélo et qui s’est cassé la jambe, ensuite le lave-linge a débordé et tout le sous-sol est inondé.
Et maintenant il y a toi qui rentre à la maison, bourré !


Envoyer par email

Bon mari

Une dame vient de mourir et aujourd’hui, c’est son enterrement.
Apres la ceremonie religieuse, les employés du service de pompes funèbres transportent le cercueil hors de l’église jusqu’au corbillard.
Mais à la sortie, les porteurs évaluent mal la trajectoire et heurtent violemment le mur de l’église avec le cercueil.
Celui-ci tombe violemment sur le sol, provoquant une stupéfaction générale.
Et dans la confusion qui s’en suit, l’un des croque-morts entend un gémissement plaintif qui semble venir du cercueil...
On décide donc de l’ouvrir et on découvre que la femme est encore bel et bien vivante.
Elle vit d’ailleurs une bonne dizaine d’années et meurt (à nouveau).
Une nouvelle cérémonie est donc organisée à la même église.
Et au moment où les employés des pompes funèbres transportent le cercueil hors de l’église, ils entendent le veuf hurler en paniquant :
- Faites gaffe à ce foutu mur !


Envoyer par email

L’offre

Pendant la répétition du mariage, le futur marié prend monsieur le curé à part, et lui dit à l’oreille :
- Écoutez monsieur le curé, voici un billet de 500 francs.
En échange, je voudrais que vous modifiez un peu le schéma classique de la cérémonie...
En particulier, je voudrais que quand vous vous adresserez à moi, vous laissiez tomber la partie où je dois promettre
"d’aimer, honorer et respecter mon épouse, renoncer aux autres femmes et lui être fidèle à jamais".
Le curé prend le billet sans mot dire, et le futur marié s’en va satisfait et confiant.
Le jour du mariage, le moment fatidique de la promesse approche.
Le curé se tourne vers le marié et lui dit en le regardant droit dans les yeux :
- Promets-tu de te prosterner devant elle, d’obéir à chacun de ses ordres, de lui apporter le petit déjeuner au lit tous les matins, et de jurer devant Dieu et ta femme exceptionnelle que jamais au grand jamais, tu ne regarderas une autre femme ?
Le jeune gars ravale sa salive, rougit, regarde autour de lui avec angoisse et répond d’une voix à peine perceptible :
- Oui je le veux.
... puis le jeune marié se penche vers le curé et lui siffle :
- Je pensais qu’on avait fait un marché !
Alors le curé lui met son billet de 500 dans la poche et murmure à son oreille :
- Elle m’a fait une meilleure offre.


Envoyer par email

Le moujik

Un jeune marié et sa nouvelle épousée se retrouvent à l’hôtel le soir de leur nuit de noces.

À peine entrés dans leur chambre, le mari se jette sur sa femme, la plaque sur le lit et entreprend de la déshabiller sans plus de façon.

Ulcérée par cette attitude de moujik, la femme gifle son mari et lui dit :
- Non mais dis donc, ça ne va pas dans ta tête ? Tu vas me faire le plaisir d’aller dans la salle de bains, de prendre une douche, de te brosser les dents, puis tu reviendras me voir et tu me montreras que tu connais les bonnes manières !

Le mari part à la salle de bains la queue basse, puis il revient après quelques minutes. Il s’introduit dans le lit, se tourne vers son épouse et dit :
- Je peux te bourrer la chatte, s’il te plaît ?


Envoyer par email

Tout le monde à la même enseigne

De nos jours 80% des hommes ne veulent pas se marier.

Prétexte :
Il n’est pas nécessaire d’investir dans une poissonnerie pour 20g de moule.

Mais... (Réponse féminine) et TOC !!!!

De nos jours 80 % des femmes sont contre le mariage.

Prétexte :
Elles ont enfin compris que pour 200 grammes de saucisse, il était inutile d’acheter le porc tout entier.


Envoyer par email

On ira tous au paradis

- Cela faisait un certain temps que je soupçonnais ma femme d’avoir une relation extraconjugale. Je suis donc rentré chez moi à l’improviste et, évidemment, je l’ai trouvé complètement nue sur le lit. J’ai immédiatement fouillé l’appartement pour trouver le coupable.
En vain.
Et puis je me suis souvenu qu’habitant au 15e étage d’une tour, nous disposions d’un petit balcon. J’ai donc ouvert la porte-fenêtre et c’est là que j’ai vu cet homme, suspendu dans le vide et s’agrippant à la rambarde du balcon. Je lui ai piétiné les mains pour qu’il tombe mais il tenait bon.
Alors je suis parti chercher un marteau. A grands coups sur chaque main, il a fini par lâcher prise. Mais un arbre a amorti sa chute.
Voyant qu’il bougeait encore, j’ai attrapé le réfrigérateur de la cuisine et je l’ai fait basculer sur cet individu.
L’effort a été si violent que j’ai succombé à une crise cardiaque. Et donc me voilà !
- Ah bon ?, répond Saint Pierre, passionné. C’est bon, vous êtes admis au Paradis.
Un second homme se présente peu après et commence à raconter l’histoire de sa mort à Saint-Pierre.
- Voyez-vous, débute t-il, j’étais en train de repeindre mon balcon au 17e étage d’une tour.
Mon tabouret a vacillé et j’ai basculé dans le vide. Mais j’ai eu la possibilité de me rattraper à un balcon deux étages plus bas.
Je pensais être sauvé quand le propriétaire de ce balcon a commencé à me piétiner les mains, puis à me casser les doigts à coups de marteau.
Il était fou ce type, furieux que je m’accroche à son balcon.
Et pire lorsque j’ai lâché prise, comme je ne suis pas mort tout de suite, il m’a balancé son frigo sur la tête pour m’achever... Dingue...
- Oui, j’ai entendu parler de cette histoire, vous pouvez entrer au Paradis...
Un troisième homme arrive et entame lui aussi son récit à St-Pierre.
- Moi, je n’ai rien compris, franchement, je ne sais pas comment c’est arrivé. J’étais caché à poil dans un frigo...


Envoyer par email

Un évadé

Un condamné à mort s’évade d’un pénitencier où il était reclus depuis 15 ans.

Dans sa fuite, il arrive près d’une maison. Il y pénètre, à la recherche d’argent et d’armes.
Il trouve un couple au lit. Il vire le gars du lit et l’attache sur une chaise.
Puis, pendant qu’il attache la fille aux montants du lit, il en profite pour l’embrasser dans le cou.

Il se rend ensuite dans la salle de bains. Pendant son absence, le fiancé s’adresse à la fille :
- Ecoute, ce gars est un prisonnier en cavale, tu as vu ses fringues...si ça se trouve, il n’a pas vu de fille depuis des années. Il t’a déjà embrassée dans le cou ... s’il veut aller plus loin, n’essaie pas de résister, ni de te plaindre, fais juste ce qu’il te demande, donne-lui satisfaction. Ce gars est surement dangereux, si on lui résiste, il est capable de nous tuer. Sois forte mon amour, je t’aime.

La fille répond :
- Il ne m’a pas embrassée, Il m’a dit à l’oreille qu’il était pédé et te trouvait hyper sexy.
Puis, il m’a demandé s’il y avait de la vaseline dans la salle de bain.
Sois fort mon amour, je t’aime aussi.


Envoyer par email

Mariage à 90 ans

Une vieille dame, de plus de 90 ans mais fringante, rentre dans une pharmacie.
- Bonjour Monsieur, avez vous de l’aspirine ?
- Oui, sans aucun doute.
- Avez vous des anti-douleurs ?
- Oui, aucun problème.
- Avez vous des anti-rhumatismaux ?
- C’est certain que nous en avons..
- Avez vous du Viagra ?
- Oui, bien sûr.
- Avez vous des pilules antirides ?
- Oui, nous en avons.
- Avez vous du gel pour les hémorroïdes ?
- Évidemment.
- Avez vous du bicarbonate ?
- Certainement..
- Avez vous des médicaments pour le foie ?
- Bien sûr.
- Avez vous des antidépresseurs ?
- Oui, sans aucun doute.
- Avez vous des somnifères ?
- Oui, oui, nous en avons.
- Avez vous des produits pour la mémoire ?
- Oui... quelques-uns !
- Avez vous des béquilles ?
- Évidemment.
- Avez vous des couches pour adultes ?
- Mais certainement.
- Avez vous ...
- Enfin, Madame...
nous sommes une pharmacie professionnelle.
Nous avons tous les produits.
Quel est votre problème ?

- Je dois épouser mon Léon, 95 ans, à la fin du mois.
Nous aimerions savoir si nous pouvons laisser notre liste de mariage chez vous...


Envoyer par email

Courageux ou culotté ?

Quelle est la différence entre le courage et le culot :
- Le courage, c’est rentrer saoul au milieu de la nuit, de voir ta femme qui t’attend avec un balai en main et lui demander :
"T’es encore en train de nettoyer ou tu t’envoles quelque part ?"
- Le culot, c’est rentrer saoul au milieu de la nuit, entouré d’un nuage de parfum, du rouge à lèvres sur les vêtements, de voir ta femme qui t’attend avec un balai en main, et de lui taper sur le cul et lui dire :
"T’énerves pas, t’es la suivante !".


Envoyer par email

Petite annonce

Une petite annonce est parue dans la Presse en ces termes :

"Jeune Noire cherche compagnon. Origine ethnique sans importance. Je suis belle et j’adore m’amuser. Je raffole des grandes promenades dans les bois, de ballades en 4x4, la chasse, le camping, les sorties de pêche et les soirées confortablement allongée auprès du feu.

Je serai à la porte quand vous rentrerez du travail, ne portant sur moi que ce que la nature m’a donné.

Embrassez-moi et je suis à vous. Composez le (404) 875-6429 et demandez Daisy."

La suite plus bas......

...

...

Plus de 15 000 hommes répondant à cette annonce ont découvert qu’ils avaient appelé la SPA au sujet d’une chienne Labrador de 8 semaines...


Envoyer par email

Futur beau-père....

Un futur beau-papa va rendre visite à son futur beau-fils. Il le trouve plongé dans la Torah, en train d’étudier. Il s’assied à côté du jeune garçon et lui demande :
- Alors, on va parler entre hommes. Il faut bien que je saches quelques petites choses avant de te laisser marier ma fille, hein ?... Comment gagnes-tu ta vie par exemple ?
- Heu, eh bien, j’étudie la Torah, et Dieu pourvoira à cela !
- Je vois. Et comment comptes-tu pourvoir aux besoins de ta future femme ?
- Eh bien, j’étudie la Torah, et Dieu y pourvoira !
- Et vos enfants ? Comment vous en occuperez-vous ?
- Une fois encore, la Torah et Dieu feront que tout ira bien...

Le beau-papa en puissance rentre alors chez lui, et sa femme lui demande :
- Alors ? Quelles nouvelles ?
- Oh... Il n’a pas de travail, il n’a même pas l’intention d’en trouver. Mais il y a au moins une bonne nouvelle : il me prend pour Dieu !


Envoyer par email

Les trois Jean

Un homme et sa femme essaient d’avoir des enfants depuis un an et le médecin leur dit que tout devrait marcher car tout semble dans l’ordre, du moins biologiquement. L’homme décide pourtant d’aller prier et allumer des lampions à l’église. Un mois plus tard, sa femme tombe enceinte de trois garçons. Quand fut venu le temps de faire baptiser les trois garçons, le curé demande au père le nom qu’il donnera au premier garçon et le père répond :
- Jean
Le curé lui demande le nom du deuxième enfant et le père répond :
- Jean
Même chose pour le troisième. Le curé s’exclame :
- Rien ne vous empêche de les baptiser ainsi. Mais vous devriez leur assigner à chacun un deuxième prénom pour bien les différencier.
Et le père de répondre :
- Ah oui, le premier sera « Jean voulait », le deuxième sera « Jean ai eu » et le troisième sera « Jean veux pu »


Envoyer par email

Mauvaise lecture

Une dame enceinte est assise dans un salon de coiffure, ses amies arrivent :
- Tu sais moi quand j’était enceinte j’ai lu Blanche Neige et les 7 nains et j’ai eu 7 gosses.
- Et moi j’ai lu les trois mousquetaires et j’ai eu trois enfants !
- Et moi qui vient de lire les 101 dalmatiens !


Envoyer par email

La dispute

Pendant une dispute un femme dit à son mari :
- J’étais folle quand je me suis mariée avec toi
Et le mari répond :
- Je sais, mais comme j’étais amoureux à l’époque, je ne l’avais pas remarqué.


Envoyer par email

Le loto

- Chérie, j’ai gagné un million au loto, fais tes valises.
- Je prend laquelle, celle d’été pour la plage ou celle d’hiver pour la montagne ?
- Les deux, tu te casses.


Envoyer par email

Et inversement...

Avant le mariage,

Elle : Salut !

Lui : Ah, depuis le temps que j’attends ça !

Elle : Tu veux que je parte ?

Lui : NON. Je n’ose même pas y penser

Elle : Tu m’aimes ?

Lui : Bien sûr ! Enormément !

Elle : Tu m’as déjà trompée ?

Lui : NON ! Pourquoi demandes-tu ça ?

Elle : Tu veux m’embrasser ?

Lui : Chaque fois que j’en aurai l’occasion

Elle : Tu me battras un jour ?

Lui : Tu es folle ? Je ne suis pas comme ça !

Elle : Je peux te faire confiance ?

Lui : Oui

Elle : Chéri !

Après le mariage.

Lire le texte de bas en haut


Envoyer par email

Le cri d’horreur

Après avoir vu sa grosse femme partir vers la salle de bains, pour se peser, un monsieur lui lance, ironiquement :
- Ce cri d’horreur que je viens d’entendre, c’est toi qui l’as poussé ou c’est la balance ?