Uneblague
.com

Une blague : vidéos, blagues et images drôles


Jeux et jouets


> Accueil > Blagues > Vie courante > Jeux et jouets

Envoyer par email

Un gars et sa petite fille sont au magasin de jouet pour acheter une
poupée Barbie.

Le gars voit une Barbie qui fait du ski : 19.99 $
Il en voit une autre qui fait de la moto : 29.99$
Et il en voit une 3e, Barbie divorcée : 149.99$

Le gars accroche un vendeur et lui dit :
"Comment ça se fait que la Barbie divorcée est si chère ?"

Et le vendeur de répondre :
"C’est parce qu’elle vient avec la maison de Ken, l’auto de Ken, le
chalet de Ken, les meubles de Ken, la moto de Ken..."


Envoyer par email

C’est une femme et sa petite fille qui sont au rayon jouet d’un magasin.
La maman demande à sa fille de quel jouet elle a envie pour son
anniversaire.

La petite fille répond :
- Je voudrais bien avoir GI Joe et Barbie.

La maman répond :
- Mais chérie, tu sais bien que Barbie n’est pas vendue avec GI Joe :
Barbie vient toujours avec Ken

Alors la petite fille regarde sa mère d’un air très sérieux et dit :
- Maman, Barbie vient TOUJOURS avec GI Joe ; elle simule avec Ken.


Envoyer par email

Le ptit Marcel

C’est le petit Marcel qui joue au train électrique dans sa chambre :
- Le train entre en gare d’Aix-en-Provence ! Aix-en-Provence, deux minutes d’arrêt. Tous les enculés et les connasses à destination d’Aix-en-Provence descendent du train.
Sa mère, qui prépare l’anchoyade dans la cuisine, bondit en entendant ça et lui crie :
- Marcel, qu’est-ce que c’est que ce langage ? Sois poli ou je ramasse ton train électrique.
- Euh, oui maman, d’accord maman.
Et il continue à jouer :
- tchou tchou tchou tchou tchou ... Le train entre en gare de Marseille ! Marseille, 5 minutes d’arrêt ! Tous les enculés, les PD et les grognasses a destination de Marseille descendent du train et se magnent le cul !
La mère, furieuse, fait irruption dans la chambre du petit Marcel, lui fiche une paire de gifles, confisque le train et repart à son anchoyade. Marcel hurle, tape des pieds et pleure à n’en plus finir tant et si bien qu’au bout de 10 minutes, sa mère prend pitié et estimant que la leçon a dû porter ses fruits elle lui rend son train électrique à condition qu’il ne dise plus de grossièretés. Et le petit train repart :
- tchou tchou tchou tchou tchou ... Le train entre en gare de Nice !"(La mère tend l’oreille) Nice, trois minutes d’arrêt, les voyageurs à destination de Nice sont priés de bien vouloir descendre du train.(La mère, soulagée et heureuse à un sourire de contentement) Nous prions les voyageurs de bien vouloir nous excuser du retard du train dû à une grosse pouffiasse qui n’a pas arrêté de nous emmerder !