Uneblague
.com

Une blague : vidéos, blagues et images drôles


Aviation


> Accueil > Blagues > Boulot > Aviation

Envoyer par email

Scène de la vie ordinaire après le crash

Un avion se crashe sur une île déserte.
Il y a 15 survivants originaires de 5 pays différents avec comme représentants de chaque pays deux hommes et une femme.
Ces 5 pays sont l’Espagne, la France, l’Allemagne la Grèce et la Grande-Bretagne.
Six mois plus tard, les naufragés n’ont toujours pas été retrouvé et sont toujours sur l’île sauf que....
Un des Espagnols a tué l’autre et vit désormais avec l’Espagnole.
Les Français ont décidé de faire ménage à trois.
Les Allemands ont adopté le principe de la rotation : Hans les jours pairs et Frans les jours impairs
Les Grecs vivent ensemble pendant que la Grecque s’occupe du ménage.
Et les Anglais attendent toujours d’être présentés.


Envoyer par email

Mémoire

Deux amis partent chasser l’ours dans les montagnes enneigées.
Pour s’y rendre, ils louent un hydravion pour l’aller-retour.
Une fois rendu sur le site de chasse, le pilote prévient les deux hommes : « Pour le retour, ne ramenez qu’un ours par personne sinon, je ne pourrais pas décoller, Vu le poids de ses bestioles ! » Et l’hydravion repart.
Nos deux chasseurs chassent pendant une semaine entière et, le septième jour, ils retournent au bord du lac pour reprendre l’hydravion avec 4 ours au lieu de 2. Le pilote amerri enfin et voit les 4 ours.
Il dit alors : « Je vous avez dit 1 ours par personne, soit deux ours maximum ! Je ne pourrais jamais décoller avec ses 4 bêtes dans mon avion ! » Les deux hommes se regardent et l’un dit : « Pourtant, l’an dernier, le pilote qui nous avait pris avait réussis à décoller avec nos 4 ours ! »
Le pilote réfléchit et dit : « Si l’autre amateur à réussi à décoller, pourquoi pas moi ? Allez, embarquez-moi vos bêtes et on décolle. »
Les deux chasseurs embarquent avec leurs trophées, puis le pilote commence à mettre les gaz.
L’hydravion commence à prendre de la vitesse, mais pas assez pour pouvoir décoller convenablement, vole pendant à peu près 300 mètres, puis va s’écraser dans la montagne, en face de lui...
Plus tard, les deux chasseurs se remettent de leur accident, encore à moitié sonnés, au milieu d’une forêt.
L’un dit à l’autre : « tu sais où on est ? »
« Si ma mémoire est bonne, environ 200 mètres plus loin de là ou on s’est écrasé la dernière fois ! »


Envoyer par email

Un photographe pour un journal à sensations doit partir faire des photos de l’incendie du siècle.
Il téléphone donc à l’aéroport le plus proche, et loue un avion et un pilote.
Il se rend sur l’aéroport, repère son avion et décolle avec son pilote.
Une fois en l’air, le photographe dit au pilote : « Vous ferez un passage assez haut par le nord de l’incendie, puis, vous ferez trois ou quatre passages au raz du sol. »
Le pilote se retourne, et lui demande : « Mais pour quoi faire ? » « Pour que je puisse faire mes photos, je suis photographe, pas touriste ! »
Après un moment de réflexion, le pilote demande : « C’est une blague, vous êtes mon instructeur ? »


Envoyer par email

Tous les passagers d’un avion sont à bord, l’avion est prêt à décoller, mais le pilote et le co-pilote ne sont pas encore là...
Arrive le pilote, il traverse l’avion avec des lunettes noires et une canne blanche.
Les passagers estomaqués commencent à rire nerveusement et faire des commentaires du genre :« pas possible, ça dois être une blague,.. ».
Quand arrive le copilote avec son chien d’aveugle. Les passagers commencent à s’inquiéter sérieusement !!
Mais trop tard, les moteurs s’allument et l’avion prend la piste.
Tout le monde aux hublots pour voir comment ils vont décoller ! Muets d’angoisse.
L’avion prend de plus en plus de la vitesse et ne décolle pas, arrive le bout de la piste qui n’est plus qu’à quelques mètres !!
les passagers poussent tous ensemble un immense cri de désespoir...
Les roues se détachent du sol a deux mètres du bout de la piste !! Dans le poste de pilotage, le pilote commente au copilote : « Tu vas voir qu’un de ces jours on va se casser la gueule parce que ces imbéciles de passagers, ne vont pas crier à temps !! »


Envoyer par email

Dernier vol

Ça se passe dans un 747. L’hôtesse annonce aux passagers que le pilote va prendre sa retraite et qu’il s’agit ici de son dernier vol. Salve d’applaudissements. Le commandant de bord prend la parole et dit :
- Mesdames, Messieurs pour mon dernier vol j’aimerais faire ce que, en trente ans de carrière je n’ai jamais pu faire, un looping avec ce 747. Pour cela j’aimerais avoir votre accord.
Les passagers tapent alors des mains et chantent :
- Le looping, le looping, le looping !
Le commandant de bord, ému, se lance dans la manœuvre, l’avion entame son cercle et le looping réussit. Les passagers applaudissent pendant cinq bonnes minutes puis reprennent :
- Le looping, le looping, le looping !
Le commandant entame un nouveau looping qui réussit. Les passagers :
- Le looping, le looping, le looping !
Troisième, puis quatrième looping toujours sous les applaudissements de la foule. Soudain un type sort des chiottes et dit :
- Dites donc, c’est pas bientôt fini vos conneries !