Uneblague
.com

Une blague : vidéos, blagues et images drôles


Peroquet





Envoyer par email

Peroquet

> Accueil > Blagues > Animaux

C’est une brave femme a qui on a offert un perroquet.
C’est un superbe animal, il cause très bien.
Seule ombre au tableau :
il parle sans arrêt.
Elle a beau recouvrir la cage le bestiau fait toujours autant de boucan.
Alors n’y tenant plus elle attrape son volatile et fonce chez un spécialiste des perroquets. Voila dit elle :
il est trop exubérant, il parle et chante jour et nuit, je ne peux plus le supporter. Le veto examine le piaf puis il dit a la dame :
c’est la première fois que je vois un tel cas.
Je vais vous prescrire quelque chose mais le résultat n’est pas garanti. Il lui fait son ordonnance et précise :
ce sont des suppositoires vous lui en administrez un matin et soir pendant 2 jours. La femme suit les consignes a la lettre et effectivement le résultat est la :
le perroquet ne dit plus un seul mot.
Au début elle trouve ça reposant mais au bout d’une semaine elle s’inquiète.
Elle retourne voir le spécialiste. Docteur il faut faire quelque chose il ne parle plus du tout !
Apres examen le veto est perplexe.
- vous savez votre perroquet est vraiment un cas clinique !
je ne peux rien mais vous devriez aller chez un oiseleur, achetez la plus belle femelle que vous trouverez, mettez la dans sa cage et vous verrez que pour la séduire il reparlera comme avant. Elle va donc acheter la plus belle femelle (ça lui coûte une fortune) et le soir venu elle la met dans la cage et se cache pour surveiller. La femelle parade autour du mâle, celui ci stoïque sur son perchoir ne bronche pas.
Elle redouble ses effort de séduction.
En vain.
elle s’approche du mâle et lui dit :
ben quoi, je te plais pas ?
Le perroquet met le bout de son aile devant son bec et tout doucement murmure :
- Chut, ici si tu parles on t’encule !




Envoyer par email

Le perroquet du curé

> Accueil > Blagues > Animaux

Le curé n’a pas d’enfant de coeur pour l’aider, mais il possède un perroquet savant qu’il a dressé pour lui donner un coup de main lors de la messe :
il le met sur un perchoir, à côté de l’autel, et le volatile place les fidèles :
- Les hommes à gauche, les femmes à droite, les hommes à gauche, les femmes à droite,... V’la-t-y pas qu’un jour, not’curé surprend son perroquet en train de faire son affaire à une poule, dans le fond du jardin.
- Créature de Satan !
Je vais t’apprendre à bien te conduire, moi !
Et pour punir l’oiseau, il lui rase la belle houppette de plumes rouges qu’il avait sur le crâne, et qui faisait sa fierté !
Honteux, qu’il est le perroquet !
Et à la messe suivante, le perchoir planqué dans un coin sombre à côté de l’harmonium, il officie, tout penaud :
- Les hommes à gauche, les femmes à droite, les hommes à gauche, les femmes à droite,... Entrent deux chauves...
Alors le perroquet, soudain ragaillardi :
- Et les deux baiseurs de poule, avec moi près de l’harmonium !